Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 01:29

 

-          Le crayon de Dieu lui-même n’est pas sans gomme !

-          Hein ?

-          Le crayon de…

-          Non, j’ai entendu, mais pourquoi tu parles de gomme ?

-          C’est pas vraiment la gomme, le propos, c’est plutôt Dieu et…

-          T’es croyant ?

-          Euh… pas vraiment, non, mais…

-          Pourquoi tu me parles de Dieu alors ?

-          Non, je ne parle pas… enfin… c’est une citation d’un poète et…

-          T’aimes la poésie ?

-          Oui… un peu, mais ce n’est pas vraiment le problème, c’est juste…

-          T’as un problème ?

-          Non ! Si… je… enfin c’était une citation pour dire que si même Dieu peut avoir besoin de corriger…

-          J’croyais qu’tu croyais pas en Dieu ?

-          Non, mais c’est une façon de dire que l’erreur est humaine et…

-          Divine.

-          Pardon ?

-          Divine. Pas humaine, si c’est Dieu qui se trompe.

-          Bien sûr. Oui. Mais disons que dans l’hypothèse où on admettrait l’existence de Dieu et le fait qu’il puisse avoir besoin d’une gomme, alors…

-          Connerie ! Il aurait eu une gomme et il aurait pas effacé c’t’enculé de Johnny la Trique ?

-          Hin hin… comment dire… en fait, c’est plutôt une image, vous voyez ? Une façon de dire que tout le monde a le droit de faire des erreurs et devrait pouvoir les réparer.

-          Et au lieu de dire ça tu m’embrouilles avec ton bon Dieu et sa bon dieu de gomme ?

-          C’était… c’est que la situation m’a remémoré cette citation très à propos de ce poète et…

-          Et franchement, tu crois pas que c’était plutôt le moment de devenir croyant, au lieu de poète ?

-          Je… si, peut-être. Mais au fond ma pensée a été entendue, non ?

-          Quelle pensée ? J’croyais qu’c’était d’la poésie ?

-          Il n’empêche que nous avons cette discussion très intéressante parce que cette citation vous a interpelée ! Reconnaissez que si je vous avais simplement suppliée de me laisser le temps de réparer mes erreurs…

-          C’est la gomme.

-          Pardon ?

-          C’est à cause de la gomme. J’ai cru que tu savais.

-          Que je savais quoi ?

-          Si je te le dis, je serai obligée de te tuer.

-          Ah.

-          Du coup j’peux te l’dire, hein ? Ha ha ! Tu vas voir, en plus c’est amusant : dans le milieu, on appelle mon collègue l’Effaceur et moi, comme j’suis une fille, ben figure-toi qu’on m’appelle la Gomme. C’est marrant, non ?

 

 

 

 

 

Ecrit pour les Impromptus littéraires avec l’incipit « Le crayon de Dieu lui-même n’est pas sans gomme » (Aimé Césaire)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poupoune - dans Les impromptus
commenter cet article

commentaires

Walrus 13/04/2011 12:03


Mortelle la logique de la Gomme !
Elle colle au discours de son interlocutrice.
C'est une Gomme arabique ;o)


poupoune 16/04/2011 14:11



gomme arabique, utilisée notamment dans la fabrication du cuberdon belge... ce qui a aussi l'air mortel.


En tout cas, j'en apprends, des trucs !



stipe 13/04/2011 10:28


Le 6eme jour, il créa les nains.

moralité : le crayon de Dieu n'est pas sans gnome.


poupoune 16/04/2011 14:06



tu confonds pas avec son jardin ? La gomme, elle est sur les pneus du puits.



Mrs D 13/04/2011 08:56


Pareil, Johnny la trique, ça me fait penser à Stipe. Tu l'as vu récemment? Hin hin


Le Raimb' 13/04/2011 08:31


C'est si bon qu'on dirait du Stipe !
Sinon, d'où l'expression "mettre la Gomme"


C'est Qui ?

  • poupoune
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.

En version longue

   couv3-copie-1

Recherche

J'y Passe Du (Bon) Temps