Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 19:33

 

 

Il n’arrêtait pas de m’offrir du chocolat.

 

Je n’ai pas vu le mal tout de suite.

 

C’est vrai que mes copines, celles qui semblaient tellement épanouies dans leur couple, recevaient plutôt des fleurs ou des dessous affriolants, mais moi, c’était invariablement du chocolat. Selon l’occasion et la saison, ça allait de la simple tablette au Père Noël grandeur nature en passant par les lapins et autres ballotins, mais c’était toujours du chocolat. Ce que j’ai eu qui ressemblait le plus à un bouquet, c’était une belle rose en chocolat blanc, avec des feuilles en pâte d’amande et des épines en nougatine. Quant aux dessous… je préfère ne pas reparler de ce string léopard – chocolat blanc tacheté de chocolat noir et lait, très raffiné – que j’ai mangé moi-même, un soir, seule devant la télé.

 

C’est vrai qu’il a commencé à m’offrir tout ce chocolat à peu près à la période où j’ai eu le sentiment qu’il s’éloignait… mais comme avant, il ne m’offrait rien, j’ai d’abord pris ça pour une volonté de se montrer aimant et attentionné, malgré le léger malaise qui s’installait entre nous. Et puis c’est pas comme si j’avais pas été gourmande, hein ! C’est que je le mangeais, son chocolat, moi ! Et avec plaisir, encore… il savait choisir et il ne regardait pas à la dépense.

 

J’ai mis un peu de temps à me rendre compte que ses cadeaux gagnaient en fréquence, en poids et en originalité à mesure que le temps qu’il passait avec moi diminuait, mais le jour où il m’a annoncé qu’il devait annuler notre week-end à Venise juste après m’avoir offert une gondole en chocolat, j’ai su que notre couple battait de l’aile.

 

J’ai mangé la gondole pour me donner du courage et j’ai décidé d’en avoir le cœur net : je lui ai demandé s’il y avait un problème entre nous, si j’avais fait quelque chose de mal pour qu’il passe si peu de temps avec moi… Il m’a regardée avec une moue méprisante et pleine de dégoût avant de m’asséner :

 

- Un problème ? Mais tu t’es vue ? Je me demande comment c’est possible que t’aies pas encore explosé avec tout ce que tu t’empiffres !

 

Je l’avais toujours pris pour un gars sympa, mais modérément intelligent. Son plan était pourtant diabolique : me fournir de quoi me consoler de ses absences, tout en me faisant grossir pour justifier de m’avoir délaissée. D’une fourberie dont je ne l’aurais pas cru capable. Et ça avait marché. Du moins, pour ce qui était de me faire grossir…

 

On n’a plus reparlé de cette conversation. Il s’est contenté d’être encore moins présent, conforté sans doute par le fait que je n’aie rien eu à objecter concernant ma prise de poids. Il a même continué à m’offrir du chocolat. La seule chose qui a changé, c’est que j’ai cessé de le manger. Enfin, pour être exacte, j’ai cessé de tout manger. Je me suis constitué une réserve et, quand j’en ai eu assez, j’ai joué la carte du sexe – ça marche toujours – en lui proposant un massage coquin au chocolat. Je l’ai installé dans la baignoire et me suis assise sur lui. Autant dire que grâce à sa généreuse contribution, le rapport de force était largement à mon avantage. J’ai rempli petit à petit la baignoire de tout son chocolat que j’avais gardé et fondu pour l’occasion. Il a d’abord vraiment apprécié mes caresses, au point de s’assoupir sous mes doigts. Il était trop détendu, presque étourdi quand il a compris. Il n’était plus vraiment en état et, de toute façon, pas de taille à lutter quand j’ai maintenu sa tête sous le chocolat. Il s’est à peine débattu.

 

J’ai laissé le chocolat durcir avant de ressortir mon ex de la baignoire et c’est bien la première fois que je l’ai trouvé à croquer. D’ailleurs, j’ai repris encore un kilo avant de me débarrasser définitivement de lui, dans les poubelles du chocolatier qui avait conçu tout ce que j’avais mangé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecrit pour les Impromptus Littéraires.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poupoune - dans Les impromptus
commenter cet article

commentaires

caro 27/04/2014 17:58

le chocolat n'est donc pas un aphrodisiaque, qu'est-ce qu'on lit comme c......

Walrus 18/04/2014 23:49

Retour à la source, somme toute...

Cacoune 16/04/2014 22:23

Une histoire à croquer, en effet.

C'est Qui ?

  • poupoune
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.

En version longue

   couv3-copie-1

Recherche

J'y Passe Du (Bon) Temps