Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 22:34

Je n’aime le violon que dans ses langueurs slaves, accompagné de la plainte rauque d’un vieux chant yiddish et, si possible, d’une vodka.

Quand le petit couple propret s’est installé dans l’appartement du dessus, que le piano est arrivé et que j’ai entendu les premiers grincements du violon, j’ai vite compris qu’on serait bien loin de mon trip nostalgie nomade avec ces deux-la. Je serais bien incapable de dire s’ils étaient bons ou non, mais ils étaient sans aucun doute enthousiastes et besogneux et répétaient à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, avec une application proche de l’acharnement, un seul et unique morceau.  

Par politesse autant que par curiosité et dans l’espoir que ma visite offrirait un répit à mes tympans, je suis allé me présenter à eux et leur demander quel était ce joli morceau qu’ils m’infligeaient jour et nuit. Ces cons m’ont répondu « graceful ghost » sans s’émouvoir une seconde du fait que je les entendais, donc, jour et nuit.

Leur putain de fantôme plein de grâce me collait les nerfs en pelote et me faisait une tronche de zombie disgracieux. J’avais des cernes qui commençaient à me donner l’air de porter mes couilles en lunettes, alors j’ai décidé de mettre un terme à leurs débordements artistiques avant que ça n’aille trop loin.

Dans un premier temps, je m’en suis tenu aux usages civilisés et courtois. Pardon, s’il vous plaît, en vous remerciant… mais une fois les courbettes et leur gêne feinte balayées d’un claquement de porte, ils remettaient ça. Ils se foutaient clairement de ma gueule. Je n’ai évidemment pas tenté de faire intervenir les flics, hein, autant pisser dans un violon.

Pisser dans un violon…

 

J’ai soudoyé le gardien d’une bouteille de jaja même pas cher pour qu’il me file les clés et j’ai attendu que les deux musicos à la manque sortent de chez eux. Une chance, ils n’ont pas traîné trop, parce qu’avec ce que je m’étais enfilé comme bibine et pruneaux j’étais au bord de l’explosion. J’ai vite trouvé le putain de violon, posé sur le putain de piano. J’ai pissé environ 3 litres dans le violon et son étui et j’ai chié dans le piano. Qu’est devenu vraiment aqueux, pour le coup. La blague m’a tellement fait poiler que j’ai re-pissé, mais sur le tapis cette fois parce que j’arrivais plus à viser à force de me marrer.

Je me suis barré soulagé. C’est rien de le dire. Les deux empaffés l’ont pas trop ramenée. Ils étaient pas sûrs sûrs que c’était moi, déjà, et même ? Ils allaient… quoi ? Demander une analyse ADN pour me confondre ? Je les ai plus entendus depuis. Ni eux, ni la moindre note de musique. Je suis pas du genre vindicatif, mais faut voir à pas trop se foutre de ma gueule non plus.

 

 

 

Variation pipi-caca autour du thème des Impromptus littéraires, inspirée par ça.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poupoune - dans Les impromptus
commenter cet article

commentaires

Jérôme a.k.a. Seltzer 29/11/2009 13:51


Heureusement qu'ils ne jouaient pas de la flûte. Un accident est si vite arrivé : comment t'aurais raconté ça, aux urgences ?


poupoune 29/11/2009 17:12


en musique, tiens !
de mélomane à pétomane, y a pas si loin...


tiniak 28/11/2009 22:14


"J’ai pissé environ 3 litres dans le violon et son étui et j’ai chié dans le piano."

Poupoune, fan de Gogol 1er et La Horde ?

ah, mais là... c'était recalée direct, chez les Imprompt's !
abah si : "couilles", "pisse"... à 10 points l'outrage, c'était bouclé.

ZERO DE CONDUITE !!


poupoune 28/11/2009 22:16


je commence à apprendre à m'adapter... ;o)


phil 26/11/2009 19:01


J'ai compris : dorénavant je te lirai le matin !


poupoune 26/11/2009 19:11


oui alors en même temps, je suis pas non plus d'humeur joyeuse tous les jours, hein... ;o)


Milène 26/11/2009 16:53


Eh bien ta variation en dehors d'être scatologique en diable a réussi à me dérider et à m'enlever ces vilains ovaires que j'avais sous les yeux!


poupoune 26/11/2009 19:08


ah ben si je peux rendre service, hein...


boubou 26/11/2009 13:55


"porter mes couilles en lunettes" et la blague du piano aqueux: c'est trop bon! Merci pour la poilade


poupoune 26/11/2009 14:21


ça m'fait plaisir.


C'est Qui ?

  • poupoune
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.

En version longue

   couv3-copie-1

Recherche

J'y Passe Du (Bon) Temps