Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 11:01

 

Les gamins étaient toute une tripotée à chahuter sur le trottoir avec un ballon. Passons sur le fait qu’ils n’étaient guère attentifs aux autres piétons et, donc, gravement susceptibles de bousculer une vieille ou, disons, moi. Le pire – et je le sais d’autant mieux qu’on était justement en plein apprentissage des règles de bonne conduite du piéton avec ma fille – le pire, donc, c’est qu’ils auraient pu retarder un automobiliste, voire lui saloper son pare-choc en courant sous ses roues au milieu de la rue pour rattraper leur ballon.

Alors quand je suis passée à leur hauteur, j’ai bien songé les réprimander légèrement, ou au moins leur faire un peu les gros yeux, mais je ne transpire pas exactement l’autorité et j’hésitais à en faire une piètre démonstration devant autant de jeunes témoins (on sait comme le jeune peut être moqueur) et, en plus, devant ma fille. Sur les terrains difficiles, j’essaie de limiter mes tentatives.

Je ne sais pas à quoi ça tient, l’autorité. Une grosse voix ? Des sourcils broussailleux ? Une carrure hors norme ? Comme la classe, certains l’ont et d’autres pas ? Elle est naturelle ? On peut l’acquérir ? Une chose dont je suis sûre, c’est qu’elle n’est en aucun cas conférée par la fonction : j’en veux pour preuve que bien qu’étant devenue mère, je n’ai toujours pas d’autorité sur les enfants en général et sur la mienne en particulier. Et je suis prête à parier que si je devenais chef, je n’aurais pas la moindre autorité sur mes troupes non plus. Alors ces gosses qui jouaient dangereusement sur le bord du trottoir avaient-ils la moindre chance d’être un tant soit peu réceptifs à mon courroux ? Peut-être que si j’en balançais un sous les roues du bus pour capter l’attention des autres…

J’en étais là de mes réflexions quand un type, qui passait un peu plus loin, s’est tourné vers les mômes. Il a légèrement élevé la voix pour leur lancer un « Hé ! » destiné à attirer leur attention et il a eu un geste aussi simple qu’efficace en montrant aux gosses le petit square tout proche. A ma grande surprise – et, je l’avoue aussi, ma grande admiration – les gamins ont instantanément cessé leur chahut pour filer sans moufeter vers le square. S’en est fallu de peu que j’obéisse moi aussi. A ce moment-là, le type m’aurait dit de me déshabiller et de courir après une voiture, je l’aurais sans doute fait. Au lieu de ça, il a continué sa route et c’est là que je me suis aperçue que ma fille, elle, avait obtempéré et jouait maintenant au square avec les autres enfants. Elle a hyper bien fait semblant de ne pas me voir quand je faisais les gros yeux pour qu’elle revienne, et de ne pas m’entendre quand je faisais la grosse voix pour la menacer des pires punitions du monde si elle n’obéissait pas.

Mais j’ai finalement réussi à la faire fléchir au bout de trente-six minutes, en lui offrant une glace, un sachet de bonbons et un tour de manège.

L’autorité, tu l’as, ou alors t’as du temps et de l’argent…



Partager cet article

Repost 0
Published by poupoune - dans poupouf
commenter cet article

commentaires

caro 29/03/2013 14:06

excellent ! je vais me faire pousser les sourcils et améliorer mon timbre de vois (changer de sexe ?)

poupoune 29/03/2013 18:38



Je crois qu'il faut aussi travailler le regard... En même temps, moi je dis ça... je ne suis pas une spécialiste, donc.



Walrus 29/03/2013 11:44

Gonflé le gars, il connaissait pourtant la pancarte "Pelouse interdite" du square...

poupoune 29/03/2013 18:32



Les gens ne respectent plus rien !



C'est Qui ?

  • poupoune
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.

En version longue

   couv3-copie-1

Recherche

J'y Passe Du (Bon) Temps