Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 11:03

 

Pour mener à bien une sombre tâche ménagère, j’avais besoin d’acide chlorhydrique. Je suis donc allée chez le marchand de couleurs pour en faire l’acquisition, mais, ne trouvant pas mon bonheur, j’ai dû demander de l’aide à un vendeur :

-         Excusez-moi, je cherche de l’acide chlorhydrique s’il vous plaît…


Sans vraiment se retourner, il a marmonné :

-         Hm… pour quoi faire ?


Je n’ai pas résisté :

-         Pour dissoudre un cadavre.


Cette fois, il s’est retourné et, à la façon bizarre dont il m’a regardée, j’ai pensé qu’il n’avait pas saisi mon trait d’humour. J’ai eu peur qu’il appelle la police ou qu’il se mette à courir en tous sens en hurlant, mais au lieu de ça, avec un sourire désarmant, il s’est contenté de me demander :

-         Combien vous en faut-il ?

-         Oh… juste une bouteille.

-         Ah, c’est pour un cadavre de souris, alors ?


Il avait de l’humour, finalement. Il m’a accompagnée à la caisse et quand il m’a demandé s’il pouvait m’inviter à dîner, j’ai compris que son regard bizarre était en fait un regard de mec qui drague et, sensible à ses charmes, j’ai accepté.

Le dîner s’est plutôt bien passé et, comme j’avais pensé à mettre de jolis sous-vêtements au cas où, j’ai accepté également d’aller prendre un dernier verre chez lui. Et c’est une fois dans son antre que j’ai compris que ce que j’avais pris pour de l’humour n’en était pas, alors que ce que j’avais pris pour de la bizarrerie en était bel et bien, mais à un niveau très supérieur à tout ce que j’aurais pu imaginer. Il a apparemment compris en même temps que moi sa méprise à mon sujet, mais il a été beaucoup plus rapide et, saucissonnée comme je le suis maintenant au milieu de ses autres victimes, à côté de sa cuve d’acide, je me rends compte que c’était un peu présomptueux de ma part de croire qu’un beau gosse pareil m’avait draguée.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poupoune - dans inspirationS
commenter cet article

commentaires

caro_carito 07/10/2011 20:03


En gros, c'est en écho à cette ballade éternelle des Rita avec, à la ritournelle, le regretté Fred Chichin : Les histoires d'amour finissent mal en général.


poupoune 08/10/2011 08:14



Et oui, c'est comme çaaaaaaaa la la lala !



Le Raimb' 07/10/2011 15:33


Moué... t'es encore en train de cuver, quoi


poupoune 07/10/2011 18:53



Mouais... torchée à l'eau-forte.



Walrus 07/10/2011 15:13


Je goûte tout l'esprit (de sel) de l'histoire ;o)


poupoune 07/10/2011 18:52



Une bonne façon de chlore le sujet.



stipe 07/10/2011 13:09


sûrement un chaux-lapin


poupoune 07/10/2011 18:48



Le charme de l'oxydant.



Jérôme a.k.a. Seltzer 07/10/2011 11:11


C'est jamais le bon mec qui te fait fondre, quoi.


poupoune 07/10/2011 18:47



Je te trouve quelque peu acide...



C'est Qui ?

  • poupoune
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.

En version longue

   couv3-copie-1

Recherche

J'y Passe Du (Bon) Temps