Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 00:03

 

La musique adoucit les meurtres. C’est pourquoi mon mode opératoire est réglé comme du papier à musique.

Je choisis chaque proie avec soin pour qu’elle ne détonne pas dans mon harmonieuse victimologie. Je l’approche en silence et commence par une clé de bras pour l’immobiliser. D’un croche-pied, je la cloue au sol et je laisse la tension s’installer crescendo, avant de clore le mouvement à l’arme blanche.

Et pour parfaire mon œuvre, je procède à la partition du corps à la scie musicale.

 

 

 

 

 

 

Ecrit pour les Impromptus littéraires.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poupoune - dans Les impromptus
commenter cet article

commentaires

papyves 17/03/2014 16:27

C'est pas à la portée de tout le monde !!

poupoune 26/03/2014 12:05



C'est vrai que ça doit être bien orcherstré...



caro 06/12/2013 08:17

J'ai lu les deux textes hier ! L'auditoire a apprécié et applaudi !

poupoune 06/12/2013 17:47



Génial !! Merci !



Walrus 05/12/2013 11:27

Tu serais pas la sœur du balafré de Fersen ?

poupoune 06/12/2013 17:47



Probablement un des compliment les plus flatteurs qu'on peut me faire !



Gino 05/12/2013 01:13

Comme vous y allez chère Poupoune. Mettez-y des bémols !

poupoune 06/12/2013 17:44



Je n'avais pas réussi à le caser : merci pour ta contribution !



C'est Qui ?

  • poupoune
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.

En version longue

   couv3-copie-1

Recherche

J'y Passe Du (Bon) Temps