Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 23:18

 

 

Ecrit pour le Défi du samedi, sur un thème floral, avec pour contrainte d’utiliser en les détournant de leur sens premier les mots : tombolo, tuc, barkhane, kopje, monadnock, podzol, valat.

 


 

J’avais gagné ce ficus au tombolo de l’école. A l’époque, j’y effectuais un TUC scandaleusement sous-payé, alors pour me venger, à la kermesse, j’avais piqué plein de tickets pour participer à tous les jeux à l’œil et rafler un max de lots. J’avais été carrément minable au tir à sa barkhane, guère meilleure au chamboule-tout et le petit Kevin venait de bousiller la canne pile quand c’était enfin mon tour à la pêche à la ligne, alors il s’en était fallu de peu que je rentre carrément bredouille. Avec le recul, je me dis que ça n’aurait pas forcément été plus mal, mais au lieu de ça, j’ai ramené mon ficus et je l’ai installé au milieu du salon dans un podzol, que je préfère aux pots de plafond, même si au sol on risque plus de se niquer les doigts de pied en cognant dedans…

 

J’ai jamais été douée avec la verdure, mais vu que j’avais comme qui dirait volé cette plante à un gosse, je me suis sentie un peu obligée d’essayer d’en prendre soin. Alors je l’ai arrosée. Et arrosée encore. Et encore. Ce qui ne l’empêchait pas de mourir à petit feu. Alors je l’arrosais de plus belle. Mais le seul vrai résultat de cet arrosage intensif fut une bonne grosse inondation chez la voisine du dessous, Mona Machin-Truc, une belge au nom imprononçable que tout le monde surnommait Monadnock-le-Zout, même si en vrai je crois qu’elle était d’Ostende.

 

Elle a commencé par s’agacer un peu en découvrant ce qui avait causé la perte de son canapé en cuir et de son tapis persan, mais elle s’est radoucie quand je lui ai expliqué gentiment :

 

-        Voyez vous-même, M’ame Mona ! Je fais kopje peux, vraiment, mais valat le résultat : la seule belle plante que j’arrose, finalement, c’est vous !

 

Je ne sais pas si c’est de moi ou de la plante qu’elle a eu le plus pitié, toujours est-il qu’elle a adopté mon ficus et s’est découvert une passion pour la botanique alors, avec l’argent de l’assurance pour le dégât des eaux, elle s’est offert un jardin ouvrier dans lequel elle fait pousser des ficus et des chicons. Quant à moi, je tiens désormais chaque année un stand moules-frites à la kermesse de l’école.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poupoune - dans Défi du samedi
commenter cet article

commentaires

Faman 23/06/2011 16:30


PAS LES CHICONS § PAS LES CHICONNNNNS § :(
(je hais les chicons)


boubou 13/06/2011 20:30


HA HA! Ah oui, moi aussi, j'adore tes histoires belges!!!


Joe Krapov 11/06/2011 22:31


J'adoooore tes histoires belges !


C'est Qui ?

  • poupoune
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.

En version longue

   couv3-copie-1

Recherche

J'y Passe Du (Bon) Temps