Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 08:20

 

Mon premier appartement, je l’avais choisi pour y vivre à deux. Coquet, confortable, assez grand pour qu’on ne se marche pas dessus, pas trop pour qu’on ne soit jamais trop loin l’un de l’autre… J’étais jeune, j’étais amoureuse et j’étais sûre qu’il allait s’installer avec moi et m’épouser, puisqu’il l’avait dit. Il ne l’a pas fait. Cette histoire s’est très mal terminée et je ne pouvais pas imaginer de continuer à vivre entre ces murs, alors j’ai déménagé.

Le deuxième appartement, du coup, je l’ai pris minuscule. Une pièce étriquée avec une micro-douche dans un coin et une plaque de cuisson dans un placard. Alors quand j’ai à nouveau rencontré le grand amour de ma vie, c’était un peu étroit, mais je l’aimais tellement que j’adorais être tout le temps collée à lui ! Jusqu’à ce que ça me rende folle… Faut comprendre aussi : arrive un moment où ne plus pouvoir se retourner sans s’enfoncer dans la bedaine de l’amoureux qui ne fait déjà plus l’effort de rentrer son ventre, c’est horripilant. Alors j’ai encore dû partir. On ne peut pas vraiment tourner la page si on reste sur les lieux de l’échec.

Pour l’appartement suivant, j’ai misé sur l’espace, mais cette fois version familiale au lieu de petit nid douillet. J’étais sereine quand j’ai rencontré mon nouvel amour de ma vie : on pouvait presque vivre sans se croiser si on le souhaitait ! D’ailleurs, au bout d’un moment, il ne me croisait pour ainsi dire plus. Et pendant tout le temps qu’il a passé à régulièrement croiser mon frigo et ma carte bancaire, je peux attester qu’il n’a absolument jamais croisé ni l’aspirateur, ni le balai à chiottes. Alors bien sûr…

J’étais abattue, mais pas désespérée, et j’ai continué sans relâche à chercher l’endroit où pourrait s’épanouir l’amour. Mon amour. Maison avec jardin, chambre de bonne, loft, duplex, caravane, appartement avec terrasse… J’avoue que je commençais à être à court d’idée. Alors j’espère que ça ira mieux ici.

Surtout que je ne suis pas sûre de pouvoir changer avant longtemps.

 

 

« La déménageuse » écrouée

 

La jeune femme, que les services de police avaient surnommée « La déménageuse » parce qu’elle quittait ses logements successifs en y abandonnant les cadavres de ses amants malheureux, a été conduite hier à la maison d’arrêt où elle doit purger une peine de 22 ans.

 

 

 

 

 

Ecrit pour le Défi du samedi sur le thème du déménagement.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poupoune - dans Défi du samedi
commenter cet article

commentaires

Mrs D 04/05/2011 13:42


Si j'avais du laisser des cadavres à chaque déménagement... ben non, j'étais trop bête, je prenais le même gars à chaque fois. Je comprends mieux mnt qu'il y avait un truc que j'avais pas pigé!


poupoune 11/05/2011 15:30



En même temps s'il avait une stature d'armoire à glace, c'était pratique pour déménager le frigo et le lave-linge...



Bertrand Gigot 03/05/2011 11:08


compte pas sur moi pour payer ta caution...


poupoune 03/05/2011 19:07



m'en fous : tes impôts paieront mon loyer.



A french en vadrouille 30/04/2011 20:23


Home, sweet home(icide)


poupoune 03/05/2011 00:58



Jealous rock.



Mrs D 30/04/2011 19:29


La cellule , elle avait pas encore fait, donc, d'office, puisqu'elle était à court d'idées, ça va la changer!


poupoune 01/05/2011 10:48



et un bel amour carcéral, ça peut le faire.



Boubou 30/04/2011 14:37


Excellent!


poupoune 01/05/2011 10:47



Tu dis ça parce que t'as pas eu à reprendre un de mes anciens appart'...



C'est Qui ?

  • poupoune
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.

En version longue

   couv3-copie-1

Recherche

J'y Passe Du (Bon) Temps