Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 18:41

Suis-je née indigne de l’amour fondateur, cet amour acquis ?

Oui, à qui ?

Ai-je grandi indigne de l’amour baguenaudeur, cet amour futile ?

Oui, fut-il ?

Ai-je vieilli indigne de l’amour constructeur, cet amour durable ?

Oui, du rab ?

Mourrai-je donc indigne de l’amour salvateur, cet amour céleste ?

Oui, ces lests ?

Laisse-les, oui.

Je pourrai au moins voyager léger.

 

 

Variation autour du thème des Impromptus littéraires : « une vieille dame indigne ».


Partager cet article

Repost 0
Published by poupoune - dans inspirationS
commenter cet article

commentaires

Cacoune 19/02/2010 22:52


Bouche bée o)
Mon stylo trépigne de jalousie en lisant cela.


poupoune 20/02/2010 09:33


le stylo, à la limite (et encore) mais quel coeur jalouserait un autre indigne d'amour ???
;o)


Walrus 18/02/2010 17:23


Ouiii ! Du rab, du rab !


poupoune 18/02/2010 18:24


si seulement ;o)


Milène 18/02/2010 10:37


Ah Zigmund, tu m'as volé mon compliment! Belle variation!


poupoune 18/02/2010 18:24


alors il t'a volé aussi ma réponse ;o)

merci!


zigmund 18/02/2010 08:46


bravo !(et pardon si ce comm n'est pas à la hauteur )


poupoune 18/02/2010 18:23


pardonné! un brave haut est évidemment largement à la hauteur, m'enfin!


henriette 18/02/2010 06:00


Je n'en connais qu'un..l'amour libérateur..celui que tu place au fond d'une tombe.


poupoune 18/02/2010 18:22


oui, j'aime aussi ton optimisme ;o)


C'est Qui ?

  • poupoune
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.

En version longue

   couv3-copie-1

Recherche

J'y Passe Du (Bon) Temps