Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 11:30

Le môme m’inquiétait quand même un peu. Je sais pas d’quoi ils sont faits, de nos jours, les gosses, mais de not’ temps on finissait pas à l’hosto à la moindre torgnole ! C’est vrai qu’c’te fois-là j’y étais pas allé d’main morte et qu’il avait dingué jusque dans l’mur, mais on m’enlèvera pas d’l’idée que pour finir dans les vapes à l’hosto c’est bien qu’le môme il est pas du même bois qu’les gamins d’avant.

Depuis il est tout drôle.

Au début, quand il arrêtait pas d’redemander tout l’temps les mêmes trucs que j’y avais déjà expliqués, ça m’énervait et au bout d’un moment j’y en collais une pour lui apprendre à réfléchir avant d’déranger une grande personne. Mais un jour y a ma bonne femme qu’a dit comme ça qu’il lui faisait penser à la mère Billon, la vieille folle qui passait sa journée à la boulangerie parce qu’elle se souvenait jamais qu’elle venait d’l’acheter, son pain, et c’est vrai qu’le môme il avait l’air un peu dans la lune comme ça, maintenant.

Vu qu’ma bonne femme se faisait du mouron qu’c’était pitié à voir et qu’elle insistait tout l’temps que même que j’y en collais une elle continuait, j’ai fini par céder et par l’emmener au toubib, le môme. Avec ses grands airs de celui qu’est resté à l’école pendant qu’nous autres on allait au turbin, j’ai pas aimé comment il m’a causé du môme, le doc, alors j’y ai fermé son caquet et pour qu’ma bonne femme arrête de m’bassiner avec c’t’histoire  j’suis allé voir le toubib de la ville. J’ai pas tout bien compris c’qu’il a dit, c’était un peu compliqué et j’voyais bien qu’je saurais pas raconter à ma bonne femme alors j’ai vite décroché, n’empêche que y a un truc qu’était bien clair, c’est qu’le môme, à part idiot du village, il servirait jamais à rien.

Mon gamin, j’dis pas, p’t’êt’ j’aurais réagi autrement, mais là c’était juste le gosse de not’ pauvre fille et c’est pas une vie pour des grands-parents de s’coltiner un benêt qui rapporte rien qu’des emmerdements et que tout l’monde moque que ça retombe forcément sur la famille. Alors le soir, j’ai bu un coup pour m’donner du courage et j’suis allé l’étouffer dans son lit. J’ai fini d’me souler après parce que c’était pas si facile, faut pas croire, et du coup l’lendemain avec la gueule de bois même moi, pendant un moment, j’y ai cru, qu’c’était un accident.

 

 

 

Face cachée et obscure de la nouvelle de Chris de Neyr, auprès de qui je m’excuse platement pour ce détournement de sa si belle histoire… (mais il m’a provoquée !)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Walrus 21/01/2010 16:27


Chez nous, les chocolats "Côte d'Or" (depuis longtemps rachetés par les Suisses) ont une variété qui s'appelle "Noir de noir". Ils ne t'auraient pas volé la recette des fois ?


poupoune 21/01/2010 18:23



QUOI ???!!! Côte d'Or est devenu suisse ??? argh. Moi et ma belgitude (mince et lointaine, mais quand même) en prennons un coup !!
Et voilà, ça me donne des envies de noyer un suisse dans une cuve de chocolat fondu... pffff...
Quant à la recette "noir de noir", je vois pas le rapport ;o))



Chris de Neyr 21/01/2010 16:14


Aaaah ben ça alors.... je ne le voyais pas du tout -mais alors pas du tout! comme ça le grand-père. Il m'a bien grugé l'enflure...! ;o)


poupoune 21/01/2010 18:13


ah ben j'ai fait bieeeen exprès de le faire bieeeeen pas du tout comme il a l'air dans les yeux de "ton" gamin, hein... je suis joueuse ;o)


C'est Qui ?

  • poupoune
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.

En version longue

   couv3-copie-1

Recherche

J'y Passe Du (Bon) Temps