Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 23:27

 

La vieille était arrêtée au milieu du trottoir. Figée dans une posture incertaine, les jambes un peu écartées et agrippée à sa canne comme si sa vie en dépendait. Ce qui était peut-être le cas. Elle a levé vers moi des yeux emplis d’une détresse à vous crever le cœur et m’a demandé – que dis-je : m’a implorée de l’aider à marcher jusqu’à la porte de la boutique qu’elle voulait atteindre. Je lui ai donc pris le bras et je l’ai soutenue le temps des quelques pas qu’il lui restait à faire.

 

- C’est parce que j’ai des vertiges. Les médecins sont nuls : j’en ai vu cinq différents et aucun n’est capable de me dire ce que j’ai !

 

Vous avez que vous êtes vieille. Vous êtes affreusement vieille et ça n’ira pas en s’arrangeant. Aujourd’hui ce sont les quelques derniers mètres qui vous donnent de la peine, mais demain c’est le premier pas qui vous coûtera. Jusqu’au jour pas si lointain où vous n’oserez plus sortir de chez vous de peur de ne pas avoir la force de revenir. Et ce ne sera encore que le début, parce que c’est la distance de la chambre au salon et du salon à la cuisine qu’il vous sera bientôt impossible de franchir. Et vous aurez encore bien de la chance si vous avez toute votre tête pour vous en rendre compte ! Non, parce qu’on en a vu de plus vaillants que vous errer à moitié nus au milieu de la nuit à des kilomètres de chez eux, ou rester prostrés et hagards devant leur propre porte, incapables de quoi que ce soit d’autre que baver et se pisser dessus sans avoir la moindre idée de ce qu’ils faisaient là, ou même de qui ils étaient ! Et le pire, c’est cet instant où ils semblent soudain prendre conscience de la situation… C’est une fraction de seconde, mais je crois que c’est précisément ce bref éclair de lucidité qui les rend définitivement étrangers à eux-mêmes. Franchement, vous pensez que vous voudrez rester vous-mêmes, vous, quand vous serez dans cet état ? Non, vraiment, faudrait pas vieillir, c’est ignoble ! Déjà, là, je ne sais même pas comment vous pouvez supporter de vivre comme ça, avec comme plus grand espoir la mort, et comme seule promesse l’enfer à traverser avant d’y arriver… Non, franchement, ça me fait froid dans le dos.

 

- Oh ! Sûrement un coup de fatigue, hein ! Et puis à l’automne on a toujours un rhume qui traîne… ça va aller, maintenant ? Je vous laisse ou… ?

- Oh, c’est bien, oui. Merci, ça va aller. Merci bien Madame.

- Mais je vous en prie. Bonne soirée !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poupoune - dans inspirationS
commenter cet article

commentaires

rosaannoma 01/12/2012 07:18

Alors quoi ? la fin du monde comme complot de jeunes pour ne pas vieillir ? (je suis une gentille, je suis une gentille, je suis une gentille)

poupoune 03/12/2012 09:46



Si ça peut au moins servir à ça...! (Je n'en doute pas ;o)



rosaannoma 30/11/2012 20:55

Bouh bouh bouh

poupoune 30/11/2012 23:51



Oui hein ? C'est pour ça que j'en veux beaucoup aux vieux : ils me collent le bourdon à chaque fois !



Oncle Dan 30/11/2012 17:11

La petite pilule de fin de vie = un créneau qui a de l'avenir...

poupoune 30/11/2012 23:48



Lui, au moins, en a un prometteur, oui !



Walrus 27/11/2012 15:15

Poupoune, la fille qui pense plus vite que son ombre...

poupoune 30/11/2012 23:47



C'est parce que je préfère ne pas lui laisser le temps d'aller au bout de ses pensées, à mon ombre : j'aime autant ne pas savoir ce qui se trame de mon côté obscure...



caro_carito 27/11/2012 14:02

C'est Noël avant l'heure ici, tu as des comptes ou contes à régler avec le gars à barbe blanche qui rapporte des paquets cadeaux ?

poupoune 30/11/2012 23:44



Ah ça, avec moi, c'est tous les jours un peu la fête !



C'est Qui ?

  • poupoune
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.

En version longue

   couv3-copie-1

Recherche

J'y Passe Du (Bon) Temps