Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 00:42
 
Je reviens de ton concert à l’Olympia et il y a un ou deux trucs dont il faut que je te parle.
Bon : passons sur le fait que ce n’était pas ton meilleur concert. Déjà, je le savais avant de venir, parce que j’étais à Bercy y a pas bien longtemps et je savais donc à quoi m’attendre ce soir, ensuite parce que même un « pas meilleur » concert d’Hubert-Félix Thiéfaine est toujours un excellent concert, comparativement à la masse des concerts qui ne sont que « bons » ou « sympas », alors loin de moi l’idée d’aller trouver à redire sur ce concert-la, qui n’était que moins bon que la plupart de tes autres concerts, donc toujours meilleur que la plupart des concerts autres que les tiens.
Non, ce dont je veux te parler, c’est cette chanson, là… C’est une des rares dont je comprends non seulement les paroles en entier, mais aussi le titre, et il est vrai qu’elle est fort sympathique et amusante, ce qui explique peut-être au moins en partie l’immense succès qu’elle a rencontré et qu’elle rencontre toujours, mais quand on a composé des chansons incroyablement belles et intelligentes par dizaine, pourquoi – POURQUOI reprendre à CHAQUE concert cette chanson certes rigolote, mais qui est probablement une tes moins bonnes ? Hm ? Franchement, Hub’… Tu vois, je suis fan depuis plus de deux décennies (ce qui ne me rajeunit pourtant pas), tu restes mon idole absolue (ex aequo avec Jacques Higelin) et je viens te voir une à deux fois par tournée avec un enthousiasme jamais encore entamé, mais tu sais quel secret espoir je nourris depuis quelques années déjà ? Celui d’assister au concert pendant lequel tu ne chanteras pas « La fille du coupeur de joints ».
Je sais, c’est idiot, le public l’aime, le public la veut, le public s’arracherait ses vêtements et se grifferait le visage au sang si d’aventure tu ne la chantais pas et je comprends que tu aimes te laisser submerger par les hurlements d’une foule en délire reconnaissante et ravie dès que tu en entonnes les premières notes, mais je te jure j’en peux plus de l’entendre, cette chanson.
Il y a bien un ou deux autres titres que tu chantes à peu près tout le temps, cédant je suppose au même genre de sollicitations d’un public qui te les réclame à cor et à cri, je pense notamment à « Alligator 427 » ou « Les dingues et les paumés », mais ces deux-la sont géniales… tandis que l’autre… Pour tout te dire, ce soir, quand tu l’as chantée, il s’en est fallu d’un rien que je fasse un truc un peu dingue pour marquer mon désaccord et que j’aille carrément faire pipi. T’as qu’à voir. Mais finalement je ne l’ai pas fait parce que je me dis toujours que s’il doit se passer un truc à ne pas louper lors d’un concert, la probabilité qu’il arrive pile au moment où je suis sortie pisser est trop importante pour que je prenne un risque pareil. Même pendant « La fille du coupeur de joints ».
Mais ce soir, en l’occurrence, le truc à ne pas louper, il était déjà arrivé plus tôt et rien que pour ce moment-la j’aurais pu te pardonner de chanter trois fois – dont une a capella et une en canon – « la fille du coupeur de joints » : quel bonheur et quelle beauté que ce duo avec Jeanne Cherhal !
Pour ceux que la belle n’aurait pas encore conquis, faites-vous déjà plaisir avec ça :
et puis allez écouter tout ce qu’elle chante d’autre, c’est à peu près toujours excellent. Et elle était magistrale ce soir, donc un point pour toi, Hubert-Félix, vu que je suppose qu’on ne t’a pas imposé sa présence et que tu n’es pas étranger au choix de sa voix pour accompagner la tienne sur ce très bon titre – bien meilleur, est-il besoin que je le précise ? – que « La fille du coupeur de joints » - jugez vous-même :
 
Mais ne nous quittons pas fâchés : ça va, elle est marrante, hein, « la fille du coupeur de joints », j’ai pas dit non plus que c’était une chanson pourrie, c’est juste… je sais pas, quitte à en chanter une rigolote, autant changer de temps en temps, non ? « La cancoillotte », par exemple, ou « Les filles de La rochelle », je sais pas… Non ? Bon… c’est pas grave, ça ne m’empêchera pas de revenir te voir encore, et encore, et encore… autant dire qu’on n’est vraiment pas fâchés du tout, t’en fais pas. Et pour finir sur une note musicale joyeuse, une des nombreuses chansons que je classerais dans mon Top 10 si je pouvais y mettre une cinquantaine de tes titres au lieu de seulement dix – ce qui est bien trop drastique pour que je puisse y arriver :
 
Allez, bisous doux, Hub’, et à bientôt !
 

Partager cet article

Repost 0
Published by poupoune - dans inspirationS
commenter cet article

commentaires

caro_carito 25/11/2012 15:16

je n'irai pas le voir en concert, d'ailleurs les concerts j'y vais moins mais jeanne cherhal, je l'aime bien.

poupoune 25/11/2012 22:27



Moi je passerais ma vie dans des salles de concert si je pouvais !! Et Jeanne Cherhal a fait un des plus beaux albums que j'ai entendus ("L'eau")



henriette 23/11/2012 15:49

HFT...même si elle n'est pas ma préférée, "la fille du coupeur de joint " est un immanquable ! Si je n'y avais pas droit à chaque concert je serais de celle qui se griffe le visage au sang, qui
s'arracherait les ongles au la pince multi en guise de désespoir !
Et juste pour le plaisir :

http://www.youtube.com/watch?v=bIihBj5zqhw

poupoune 23/11/2012 16:18



Rhaaaaaaa!!! Si tu t'y mets aussi...


(et pour le plaisir... j'y étais aussi à ce concert-là ! D'ailleurs, on doit me voir à 3'45


(et si tu me trouves je t'invite pour le prochain !!!)



C'est Qui ?

  • poupoune
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.

En version longue

   couv3-copie-1

Recherche

J'y Passe Du (Bon) Temps