Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 01:23

 

Le battement régulier des femmes qui pilent le mil, suivi de près par les cris des enfants qui voient venir le toubab et enfin les salutations des vieillards sous l’arbre à palabres. C’est le son du voyage.

Mais les enfants tardent à venir. Le village semble désert. Seul un vieil homme aux yeux tristes détourne le regard quand il me voit arriver et s’en va quand je fais mine de m’approcher. Je suis le bruit du pilon, mais la femme qui l’abat rageusement ne pile pas du tout du mil. Le temps que je comprenne que ce qui gicle du mortier dans lequel craquent des os et d’où dépasse un petit bras est du sang, il est trop tard.

La machette qu’elle m’a lancée m’a déjà déchiré les entrailles.

 

 

 

 

 

 

Ecrit pour les Impromptus littéraires sur le thème du voyage.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poupoune - dans Les impromptus
commenter cet article

commentaires

Joe Krapov 01/11/2010 19:01


- Les voyages forment la jeunesse mais ne te déforment pas !
- Donc Poupoune n'est pas une valise. Merci Joe Krapov d'avoir fait avancer le schmilblic !


poupoune 02/11/2010 14:03



c'est que je ne suis plus assez jeune pour changer, hélas !



Jérôme a.k.a. Seltzer 01/11/2010 15:14


Juste retour des choses : habituellement, c'est toi qui broie du noir.


poupoune 02/11/2010 14:03



hé hé... pas mieux.



stipe 31/10/2010 19:05


ça, pour du noir...


poupoune 31/10/2010 22:30



n'est-ce pas, toubab ?



mony 30/10/2010 20:11


Effrayant,j'espère que ça va mieux? Autrement l'argile soigne beaucoup de maux. Bonsoir Mme Poune.


Gino 30/10/2010 19:45


Hum, moi qui reviens de brousse, ça me fout la frousse


poupoune 31/10/2010 00:49



revenu ? c'est donc que ça s'est bien passé !



C'est Qui ?

  • poupoune
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.

En version longue

   couv3-copie-1

Recherche

J'y Passe Du (Bon) Temps