Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 10:00

 

Bonjour mon ange… comment vas-tu ?...

Tu ne dis rien ?... Non, d’accord, ne dis rien si tu préfères. Mais, tu m’entends, hein ?... Oh amour… j’espère que tu te sens mieux… Tu ne m’en veux pas d’être venue, j’espère ? Tu sais, c’est difficile pour moi aussi… je ne voulais pas, j’attendais que tu reviennes, mais… j’ai essayé, tu sais ? je voulais vraiment attendre. Au début, ça allait. J’étais contente que tu décides de prendre soin de toi. Pour toi, mais aussi pour nous… je tenais en me disant que c’est un homme tout bien réparé que je retrouverais ! hin hin… J’arrivais même à me dire parfois que tu le faisais aussi pour moi. Tu le fais aussi pour moi ?... hm… je sais plus trop maintenant. Je ne sais plus rien. Ça fait si longtemps… La dernière fois que quelqu’un m’a comme ça… comment dire ?… cassé dans les doigts ? mouais… tu vois ce que je veux dire, hein ?... c’était y a plus de dix ans. Le jour où il a décidé d’aller mieux, il a tout fait pour et tu sais quoi ?... une fois remis et enfin en état de… vivre, en fait, ben il s’est mis à en profiter… à aimer, à sortir, à s’amuser, à se détendre. Chouette, hein ?... et le meilleur, c’est que c’est avec une autre qu’il a vécu sa nouvelle vie d’homme tout neuf. Alors tu comprends… depuis tout ce temps que tu es là… je ne sais pas. Je commençais à me dire que toi aussi, peut-être… enfin tu vois. Je sais bien que tu n’es pas comme ça, amour. Je le sais… Si j’avais pu avoir des nouvelles autrement, j’aurais pu t’attendre encore, tu sais ? Mais personne veut rien me dire… personne. Toi tu peux pas, je sais, c’est normal, je comprends… Mais les autres… personne ! Tu me connais, hein, tu sais que je suis pleine de ressources… ça oui, tu sais. Mais personne n’a voulu me dire… ils croient que tout ça est ma faute, c’est ça ? Ils veulent que tu retrouves ta vie d’avant quand tu iras mieux ? Ils espèrent que je vais abandonner ? Ils me connaissent pas, hein ?... Tu souris ?... T’es beau quand tu souris.

T’as drôlement maigri on dirait… moi t’as vu ? j’ai grossi. Depuis que t’es parti… ouais, on s’en fout, t’as raison… Ils te donnent beaucoup de médicaments ?... c’est à cause de ça que tu parles pas ?... A quoi ça sert de t’empêcher de boire si c’est pour te droguer autant ?... Mais tu m’entends, au moins ?... Oh mon ange… qu’est-ce qu’ils t’ont fait ?... Je suis pas médecin mais je trouve pas du tout que t’as l’air d’aller mieux. Tu vas mieux ?... Tu peux pas me dire ?... Je me faisais une telle joie d’entendre ta voix… J’écoute tes chansons sans arrêt, tu sais ?... mais c’est pas pareil. Et je voulais voir tes yeux aussi. Tes yeux quand je peux y voir combien tu m’aimes… mais là je n’y vois rien, mon ange… J’ai même pas l’impression que toi tu me voies, en fait. Tu me vois ?... hm… tu es là, mais tu as l’air tellement loin… Je m’attendais pas à ça.

Tu sais quoi ? T’es mon ange… mon ange à moi… n’est-ce pas ? Rien qu’à moi. Comme moi je ne suis qu’à toi… toi et moi, hein ? Tu te souviens ?... tout contre… Alors je vais t’emporter avec moi, hein ? Mon ange… mon ange… Attends… là… je prends l’oreiller… voilà, allonge-toi, tu seras mieux. Tu es mieux, là ?... Ah la la… voilà, je pleure… je m’étais promis d’être solide, tu sais ?... Je te demande pardon… mais tu m’as vue souvent comme ça, hein ?... Ah non ! non… ne pleure pas, toi ! Non… ça va aller maintenant… tu vois, je suis là. On va partir ensemble, mon cœur… toi et moi. Comme avant. Mon ange.

Pardon…

Je t’emporte vraiment avec moi, tu sais… en moi. Comme avant… Toi en moi… Tu souris encore !... ça m’arrache le cœur, mais c’est mieux, n’est-ce pas ?... oui. Allez… donne-moi tes lèvres amour… une fois encore.

Je t’aime.





Partager cet article

Repost 0
Published by poupoune - dans inspirationS
commenter cet article

commentaires

Cacoune 25/10/2009 21:44


Etouffant même, qu'il est ce texte.


poupoune 25/10/2009 22:24


bah oui, ça fait souvent ça avec l'oreiller ;o)


Borsolina 24/10/2009 21:15


Attrape-coeurs ou crève-coeur, j'hésite. Mais là où je suis sûre : ce texte est déchirant.


poupoune 25/10/2009 08:34


voui hein ?
;o)


Milène 23/10/2009 17:14


Alors j'hésite entre la fin de vol au dessus d'un nid de coucou et Misery... Enfin tu sais t'y prendre pour donner la chair de poulet bio!


poupoune 23/10/2009 19:08


"un coucou au-dessus d'un vol de misery"... non ? bon... un peu de bon grain pour engraisser ton poulet ?


stipe 23/10/2009 13:48


sans voix, je suis.

(profites-en pour me couper la parole)


poupoune 23/10/2009 19:06


ah ben non, pour une fois que tu la mets en sourdine, je vais profiter du silence...


Chris de Neyr 23/10/2009 09:35


Vous alors, vous n'avez pas votre pareil pour me retourner comme une carpette... (ce texte je ne l'ai pas lu, je l'ai "entendu" -ça m'fait souvent ça quand je lis mes écrivains préférés...)


poupoune 23/10/2009 10:23


z'êtes trop sensible, jeune-homme...
et un brin flagorneur ;o))


C'est Qui ?

  • poupoune
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.
  • Je suis au-dessus de tout soupçon.

En version longue

   couv3-copie-1

Recherche

J'y Passe Du (Bon) Temps